Fonction publique du Québec

Une ou un médecin vétérinaire (BB-81E35)

Found in: Neuvoo Bulk CA

Description:

Vous êtes une personne dynamique, autonome et intègre, passionnée de la santé publique et du bien-être des animaux et vous aimez relever des défis ? Vous désirez travailler sur des mandats corporatifs, diversifiés et significatifs pour l’ensemble de la collectivité québécoise en exerçant un rôle d’expert-conseil? Un emploi de médecin vétérinaire est fait pour vous!

La fonction publique du Québec est à la recherche de candidates et de candidats en vue de pourvoir à des emplois réguliers et occasionnels de médecins vétérinaires dans divers ministères et organismes et dans toutes les régions administratives du Québec .

Les emplois se trouvent principalement dans les ministères et organismes suivants :

  • Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation;
  • Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.
  • Ce processus de qualification mènera à l’inscription des personnes qualifiées dans la banque numéro 12100BR00800001 – Médecin vétérinaire. Les personnes dont le nom est déjà inscrit dans cette banque ne peuvent s’inscrire à ce processus.

    Que vous soyez finissant ou que vous ayez de l’expérience, inscrivez-vous à cet appel de candidatures.

    Attributions :

    Les attributions principales et habituelles du médecin vétérinaire consistent à exercer les attributions conformes à celles prévues dans la Loi sur les médecins vétérinaires (L.R.Q., c. M-8).

    Le médecin vétérinaire est principalement chargé d’activités dans les domaines de l’inspection, de la vulgarisation et de la recherche en vue notamment de voir à la prévention et à la répression des maladies animales et d’assurer la salubrité des denrées d’origine animale.

    Il se voit également confier d’autres travaux relevant de sa compétence.

    Au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), le médecin vétérinaire peut être responsable :

  • de l’application régionale des programmes d’inspection à l’abattoir;
  • des opérations régionales d’épidémiosurveillance de la santé animale et des zoonoses;
  • de l’inspection de la sécurité et du bien-être des animaux.
  • Il peut :

  • exercer un rôle d’expert-conseil;
  • assurer la responsabilité d'un réseau sur des sujets relatifs à la santé et au bien-être des animaux, à la santé publique (zoonoses), à l’évaluation des risques en lien avec la santé animale lors de mesures d’urgence et à l’élaboration de lois et des règlements en matière de santé et de bien-être des animaux.
  • Le médecin vétérinaire pathologiste diagnostique les maladies et autres troubles de santé chez les animaux grâce à un examen macroscopique et microscopique détaillé de carcasses ou tissus ; il suggère la prescription d’analyses complémentaires et la recherche dans la littérature scientifique afin de recommander aux médecins vétérinaires cliniciens, aux propriétaires d’animaux et à la direction des laboratoires les mesures qui s’imposent pour protéger adéquatement la santé animale et la santé humaine et ainsi soutenir l’industrie bioalimentaire.

    Le médecin vétérinaire microbiologiste supervise l’isolement, la caractérisation et l’identification d’un micro-organisme dans des échantillons d’animaux ou d’environnement. Il évalue ensuite la conséquence de la présence des micro-organismes décelés en lien avec les maladies infectieuses, les méthodes de diagnostic, la réponse immunitaire, la résistance aux antibiotiques et l’évaluation de l'efficacité des traitements afin de formuler des conseils scientifiques, notamment dans la gestion, le contrôle, l'évaluation et la supervision de ces micro-organismes et ainsi recommander aux médecins vétérinaires cliniciens, aux propriétaires d’animaux et à la direction des laboratoires les mesures qui s’imposent pour protéger adéquatement la santé animale et la santé humaine et ainsi soutenir l’industrie bioalimentaire.

    Le médecin vétérinaire épidémiologiste apporte une expertise scientifique sur le plan de l'épidémiologie et de la santé publique vétérinaire. Pour ce faire, il peut notamment coordonner la mise en œuvre de programmes de surveillance relatifs à la santé animale, élaborer et réaliser des enquêtes épidémiologiques, planifier des plans d’intervention et procéder à l’analyse et à l’interprétation de données. Il peut aussi procéder à la rédaction d’avis scientifiques, à l’évaluation de devis d’étude et à l’évaluation de programmes afin de recommander des politiques et des mesures d'action pour la prévention et le contrôle des problèmes d'importance et émergents en santé animale et en santé publique vétérinaire par une approche systémique.

    Au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, le médecin vétérinairepeut être appelé à :

  • fournir une expertise dans les domaines relevant de la santé de la faune et de la médecine zoologique, y compris une expertise orientée vers la santé publique (zoonoses) et le bien-être animal;
  • rédiger des rapports scientifiques et des documents de vulgarisation;
  • élaborer des normes ministérielles et des pratiques à respecter;
  • soutenir, former, encadrer et superviser les agents de protection de la faune, les techniciens de la faune et les biologistes dans l’exercice de leurs fonctions, le tout en conformité avec les différentes lois fédérales et provinciales.
  • Pour en savoir plus sur les mandats confiés aux médecins vétérinaires, consultez le portail Carrières ou visionnez le portrait d’une ou d’un médecin vétérinaire.

    Salaire :

    Médecins vétérinaires non spécialistes : en fonction du relèvement salarial de 1,94 % et des conditions applicables à compter du 2 avril 2019 : 60 359 $ à 88 256 $

    Médecins vétérinaires spécialistes* : en fonction du relèvement salarial de 15,23 % et des conditions applicables à compter du 2 avril 2019 : 68 231 $ à 99 767 $

    *Lorsque l’emploi requiert une spécialité en pathologie, en microbiologie ou en épidémiologie et que le titulaire de l’emploi possède un diplôme de deuxième ou de troisième cycle dans une discipline appropriée (pathologie, microbiologie, épidémiologie ou santé publique vétérinaire).

    En plus d’offrir de bonnes conditions de travail, divers avantages sociaux ainsi qu’une mobilité ministérielle et interministérielle, la fonction publique du Québec permet au médecin vétérinaire de mettre à profit son expérience selon la mission de l’organisation à laquelle il contribue. Consultez le portail Carrières pour connaître tous ses avantages distinctifs, dont ceux qui permettent la conciliation travail et vie personnelle.


    Profil recherché

    Conditions d’admission :

  • Être membre en règle de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec (OMVQ).
  • Une personne est également admissible si elle est en mesure de satisfaire aux exigences pour être inscrite au tableau de l’Ordre dans un délai maximal d’un an. Toutefois, lors de sa nomination, elle devra être membre de cet ordre professionnel.

  • Il est obligatoire de posséder la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent pour occuper un emploi dans la fonction publique du Québec.
  • La personne en attente de la preuve de son statut de résident permanent peut être admise au présent processus de qualification. Toutefois, elle devra posséder le statut de résident permanent ou la citoyenneté canadienne au moment de sa nomination.

  • Il faut également posséder une connaissance du français appropriée aux fonctions.

  • Modalités d'inscription

    Période d’inscription : À compter du 11 octobre 2016

    Cet appel de candidatures est affiché pour une durée indéterminée. Il est cependant possible d’y mettre fin à tout moment. Le cas échéant, un avis indiquant la date de fin de publication sera publié dans cet appel de candidatures au moins dix jours consécutifs avant cette date.

    Il pourrait y avoir plusieurs séances d’examens pour ce processus de qualification. Ainsi, les personnes admises pourraient être évaluées, en sous-groupes, selon l’ordre d’inscription.

    Accéder au formulaire d’inscription :

    L’inscription à ce processus de qualification doit s’effectuer à l’aide du formulaire d’inscription en ligne .

    Si vous êtes un employé de la fonction publique du Québec , consultez cet appel de candidatures dans Emplois en ligne et accédez au formulaire d’inscription en ligne.

    Aucun curriculum vitæ ni aucune candidature soumise par courrier électronique ne sera accepté.

    Au terme de la période d'inscription, il ne sera plus permis de soumettre une candidature. À ce moment, vous n'aurez donc plus accès au formulaire d'inscription à ce processus de qualification, que vous ayez commencé ou non votre inscription.

    Remplir le formulaire d’inscription :

    Seuls les renseignements contenus dans votre formulaire d’inscription seront considérés.

    Une fois que vous aurez soumis votre candidature, les renseignements contenus dans le formulaire ne peuvent plus être modifiés en ligne pour cet appel de candidatures.

    Aux fins de la vérification de l’admissibilité, vous devez inscrire toute votre scolarité et toutes vos expériences de travail, y inclus votre emploi actuel .

    Pour chaque scolarité de niveau universitaire, vous devez indiquer le nombre de crédits obtenus. Cette information est disponible sur votre dernier relevé de notes.

    Pour chaque expérience, vous devez inscrire de façon exhaustive les tâches principales et habituelles ainsi que la date de début et de fin de cette expérience, à défaut de quoi celle-ci pourrait ne pas être considérée dans l’analyse de votre candidature. Pour être jugées pertinentes, ces tâches doivent avoir un lien direct avec les attributions indiquées ci-dessus.

    Lorsque toutes les sections du formulaire d’inscription seront remplies, cliquez sur le bouton « Enregistrer » au bas de la page pour passer à l’étape 2 – « Profil et intérêts professionnels » afin de répondre aux questions posées et cliquez sur le bouton « Continuer » au bas de la page pour atteindre l’étape 3 – « Sommaire ». À cette dernière étape, si vous désirez réviser votre formulaire d’inscription ou votre questionnaire, cliquez sur le bouton « Retour » et apportez les modifications appropriées, sinon pour confirmer la saisie des informations et pour transmettre votre candidature, cliquez sur le bouton « Soumettre » au bas de la page. Un message confirmant la transmission de votre candidature s’affiche.

    En tout temps, si vous cliquez sur le bouton « Retour » ou « Fermer » sans avoir au préalable cliqué sur « Enregistrer », les informations saisies ne seront pas sauvegardées.

    Pour avoir la certitude que votre formulaire d’inscription a été transmis, vous pouvez retourner dans votre dossier en ligne dans la section « Mon dossier », à la rubrique « Suivre mes candidatures ». Si la mention « soumis » est inscrite à votre dossier de candidature, cela confirme que l’opération s’est bien déroulée.

    Une fois votre inscription terminée, veuillez conserver précieusement votre identifiant et votre mot de passe , car ceux-ci vous seront demandés ultérieurement lors de votre prochaine connexion à votre dossier de candidature.

    Transmettre le document permettant de confirmer votre admission, c’est-à-dire :

  • une copie de votre carte de membre de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec;
  • OU

  • une copie du document délivré par l’ordre professionnel attestant que vous pourrez satisfaire aux exigences dans un délai maximal d’un an.
  • Au moment de votre inscription, vous devez joindre la pièce demandée .

    Pour ce faire, après avoir soumis votre formulaire d’inscription, vous devez retourner dans votre dossier en ligne dans la section « Mon dossier », à la rubrique « Suivre mes candidatures ». Par la suite, vous devez cliquer sur le bouton « Pièces justificatives » associé à cet appel de candidatures, joindre tous vos documents et appuyer sur le bouton « Soumettre ». Veuillez noter que lorsqu’un seul espace est prévu pour joindre des documents, vous devez les regrouper dans un seul document et le joindre dans l’espace prévu.

    Pour avoir la certitude que les pièces justificatives demandées ont été transmises, vous pouvez retourner dans votre dossier en ligne dans la section « Mon dossier », à la rubrique « Suivre mes candidatures ». Si la mention « soumis » est inscrite à la section « Pièces justificatives », cela confirme que l’opération s’est bien déroulée.

    Participer à la séance d’examens :

    Les personnes jugées admissibles sur la base des renseignements contenus dans le formulaire d’inscription et du document fourni pour confirmer l’admission seront invitées à participer à la séance d’examens.

    Obtenir de l’information :

    Pour obtenir plus d’information sur le processus de qualification, sur le contenu de cet appel de candidatures ou si vous croyez nécessaire d’apporter des modifications à votre formulaire pendant la période d’inscription, vous pouvez communiquer avec le MAPAQ pour la région de Québec, au 418 380-2100, poste 3160, ailleurs au Québec, au numéro sans frais 1 888 222-6272, poste 3160 ou par courriel à l’adresse suivante : processus-qualification-rh@mapaq.gouv.qc.ca.

    Si vous éprouvez des difficultés à postuler en ligne ou à transmettre votre document, vous pouvez communiquer avec notre service à la clientèle pour la région de Québec, au 418 528-7157, ou ailleurs au Québec, au numéro sans frais 1 866 672-3460.

    La fonction publique du Québec applique des mesures d' accès à l’égalité en emploi à l’intention des femmes (pour certaines classes d’emploi particulières), des membres des minorités visibles et ethniques, des personnes handicapées, des anglophones et des Autochtones.

    Vous souhaitez mettre votre talent et votre savoir-faire au service du bien public?
    Carrieres.gouv.qc.ca, la référence pour les emplois dans la fonction publique

    calendar_today1 day ago

    Similar jobs

    location_onCanada

    work Fonction publique du Québec

    Apply:
    I expressly authorise the Terms and Conditions